LE PÉROU
TAILLÉ SUR MESURE
EN

Accueil arrow Agence tourisme arrow Projet lares

Soutien à la communauté de Lares

Vue panoramique Lares

Le paysage est superbe. La piste qui mène à Lares serpente entre les cultures en terrasses et les parois abruptes. Nous sommes au cœur des Andes, à seulement quelques heures de la trepidante Cuzco, et pourtant c’est un autre monde qui s’offre à nos yeux.
Hipolito Quispe Quispe nous attend. Il dirige l’école du village. 40 enfants, tous les enfants d’agriculteurs y sont scolarisés, encadré par le directeur lui-même et l’institutrice Gladys Quispe Ccama.

L’enseignement est dispensé dans les deux langues, l’espagnol et le quechua. L’Etat péruvien ne finance que le salaire des professeurs (entre 890 et 1050 soles par mois) et le petit-déjeuner des élèves. Certains des enfants souffrent de malnutrition et ce repas contribue à la motivation des parents pour les scolariser.

Pour faire fonctionner l’école, le directeur doit se débrouiller tout seul. Les parents apportent une contribution financière de 5 soles par an, mais ce n’est pas suffisant. Il s’appuie sur la bonne volonté des villageois pour l’entretien des bàtiments et autres tâches indispensables.

Hipolito se sent un peu livré à lui-même. il le sait, seuleement 3% des élèves poursuivront des études secondaires. La plupart iront aider leurs parents dans les champs et mèneront une vie dure.

Il n’envisage pas de partir, il se sent bien ici. Il veut agrandir l’espace d’étude et continuer son métier d’enseignant avec les moyens dont il dispose : la passion, le courage et l’envie…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

X.