Par le Lonely Planet en partenariat avec Terra Pérou

Le Pérou est une destination gastronomique à part entière. La richesse et la diversité de ses plats traditionnels, qu’ont su exploiter de jeunes chefs créatifs, l’ont définitivement placé sur la carte mondiale des pays à découvrir culinairement.
Les spécialistes ne s’y trompent pas, le Pérou a été élu « meilleure destination culinaire de la planète » en 2016 par le Travel Awards World, pour la cinquième année consécutive !

Tout a commencé au début des années 90, lorsque de tout jeunes chefs péruviens, formés souvent à l’étranger comme Gastón Acurio ou Virgilio Martinez, ont redécouvert les grands classiques régionaux et valorisé les ingrédients de base de la cuisine andine, amazonienne et criolla (créole). Cela a donné naissance à la Novoandina, ou cuisine fusion : en s’inspirant des techniques occidentales pour cuisiner des plantes et des céréales méconnues en Europe, comme le quinoa ou la patate douce, c’est le pays entier qui a pris conscience de son énorme potentiel gastronomique.

Les étals des marchés sont déjà un régal pour les yeux. Les maïs violets, rouges, jaunes, dont on grignote les grains grillés et salés (cancha) se mêlent aux mangues, granadillas et maracuyas qui se dégustent en jus frais, sans oublier les yaourts et autres fromages frais (queso fresco) qui se vendent à pleine louche.

Car le Pérou est qualifié de “grenier du monde” : sa biodiversité est vertigineuse… Il nous a fait découvrir la pomme de terre, le café, le cacao et plus récemment le quinoa, mais on oublie le nombre de variétés ! 2392 variétés de pommes de terre ; près de 2000 espèces de poissons ; 650 variétés de fruits. Ce sont autant de combinaisons de plats possibles !

La cuisine péruvienne est aussi le résultat de siècles d’influences et de migrations : précolombienne, hispanique, chinoise (fin du XIXe siècle), japonaise (début du XXe siècle). C’est le pays qui disposerait du plus grand nombre de plats au monde ! Difficile donc de faire une sélection de ses meilleurs plats… Mais il y a tout de même certaines bouchées que l’on ne peut manquer :

Les délicieux petits plats péruviens 

 

Causa Limeña

 

Farcie avec du thon, des langoustines, du crabe ou encore avec du poulet, cette délicieuse entrée est à base de purée de pommes de terre, d’avocat, de piment et de citron. Une explosion de saveurs en perspective…

Ceviche

C’est le plat vedette de la gastronomie péruvienne. Il est composé de poisson cru et/ou de fruits de mer marinés au citron vert, accompagnés d’oignons, de coriandre, de patates douces et de maïs andin appelé « choclo ». Un must-try !

 

Lomo Saltado

 

Un petit filet de bœuf coupé en fines lamelles, sautées avec des oignons rouges, des poivrons et des tomates, servi avec du riz et des frites. Ce plat inspiré de la cuisine chinoise est l’un des plats péruviens les plus appréciés par les voyageurs.

Ají de Gallina

Laissez-vous tenter par cet émincé de poulet cuisiné avec de la crème et du fromage, du piment doux de couleur jaune orangé, et des cacahuètes, servi avec du riz blanc.

Tacu Tacu

 

C’est l’un des plats les plus populaires du Pérou qui vient du quechua tacui tacui qui veut dire « mélanger ». A l’époque coloniale, les esclaves le préparaient en mélangeant du riz et des haricots secs. Voilà un plat qui vous fera voyager entre les âges.

 

Chupe de Camarones

 

Cette soupe se consommait déjà au temps des Incas, mais a évolué au cours des siècles. A base d’écrevisses, de lait, de fromage, de potiron, de riz et de pommes de terre, vous ne serez pas déçu !

 

Rocoto Relleno

 

Il s’agit d’un plat épicé (papilles sensibles, s’abstenir !) à base de piments farcis à la viande hachée de boeuf, avec des raisins secs et du fromage. Il est servi avec un gratin de pommes de terre. C’est un plat phare de la gastronomie péruvienne originaire de la ville d’Arequipa.

 

Cuy

 

Prêt à gouter du cochon d’inde ? Effectivement, au Pérou, on mange du « cuy ». Mais rassurez-vous, c’est surtout lors des repas de fête. L’une de ses caractéristiques est que l’animal est présenté en entier dans l’assiette. Plus présent dans les Andes, ce plat typique consiste à faire frire le cochon d’Inde dans de l’huile, avant de le servir avec des pommes de terre cuites et du maïs.

 

Chicharrón

 

Accompagné de pommes de terre, il s’agit d’un plat que l’on retrouve en Amérique du sud et en Amérique centrale. La graisse de porc est frite avec ou sans la viande dans de la friture. Au Pérou, ce plat se mange davantage dans les campagnes, mais ne vous inquiétez pas, vous pourrez également le retrouver dans n’importe quel marché local.