Le Pérou est un vaste pays aux régions très variées qui apportent une beauté et une diversité impressionnantes au pays, mais également une réalité très différente, à laquelle il faut se préparer :  le système de santé public manque de moyens et le système privé est plus cher qu’en France. Disposer d’une bonne assurance voyage est donc indispensable lorsque vous voyagez au Pérou, pour éviter que le moindre problème ne se transforme en gouffre financier !

Le système de Santé au Pérou

Le système de santé au Pérou est basé sur deux secteurs distincts.

Le secteur public qui comprend le Ministère de la santé, la sécurité sociale (EsSalud), les Forces Armées et la Police Nationale.

Le secteur privé qui comprend les EPS (empresas privadas de salud/ entités prestataires de santé) auxquelles appartiennent les cliniques, les pharmacies et les cabinets.

Sachez que les consultations sont payantes aussi bien dans les hôpitaux publics que privés.

Le secteur public :

Le Ministère de la santé (MINSA) est responsable des établissements du secteur public tel que les hôpitaux, les centres sociaux de santé et polycliniques. Il a créé en 2003 le SIS (Système Intégral de Santé) pour les personnes les plus pauvres. C’est une assurance maladie qui finance les soins préventifs. Elle est entièrement assumé financièrement par les fonds publics.

La sécurité sociale (EsSalud) est une assurance maladie contributive, c’est-à-dire que l’administration fiscale recouvre les cotisations d’un certain pourcentage. EsSalud gère son propre réseau hospitalier. À elle seule, elle couvre les soins de 7 millions de personnes, ce qui représente 25% de la population Péruvienne. Elle permet d’accéder uniquement aux services médicaux qu’elle finance. Elle ne donne aucune prestation en dehors de ces propres centres de soins.

Le secteur privé :

Il est accessible pour qui peut payer. Des assurances privées, dites « EPS » permettent l’accès au service privé au moyen d’une contribution complémentaire sur place. Seulement les services affiliés à l’EPS, tels que les cabinets médicaux, les cliniques et les laboratoires d’analyses donnent droit aux soins. Les EPS ont vu leur développement s’accélérer dans le but d’améliorer la qualité des soins et d’alléger les hôpitaux d’EsSalud.

Si toutes les interventions chirurgicales peuvent être théoriquement pratiquées dans les hôpitaux d’EsSalud, la réalité dépend des moyens disponibles. Tous les salariés d’une même entreprise ont le choix entre l’assurance sociale EsSalud ou l’EPS, ils procèdent ensuite à un vote pour choisir l’assurance qui sera commune à tous, ce qui leur garanti une couverture égale quel que soit le salaire.

Les coûts médicaux et la qualité des soins

Les services de santé fournis par le secteur public et privé étant très coûteux, le coût des soins est trop élevé pour les Péruviens au bas salaire. Le régime d’assurance maladie obligatoire pour tous les travailleurs au Pérou est censé favoriser cet accès aux soins mais il se heurte à la question des moyens disponibles.

Dans le privé, les coûts sont au moins égaux à ceux de la France. Chez un généraliste la consultation s’élève à 21€ en moyenne, alors que chez un spécialiste, cela va de 45€ à 75€.

Comme dans de nombreux pays d’Amérique latine, le Pérou fournit des services de santé de qualité variable. Dans les grandes villes, les infrastructures médicales peuvent être de bonne qualité mais sont alors souvent accessibles à des prix élevés. Les installations sont beaucoup plus limitées dans les régions éloignées.

Les pharmacies sont très répandues dans le pays et vous fournissent la plupart des types de médicaments présents sur le marché international.

Il vous sera très facile d’obtenir un médicament sans ordonnance, étant donné le peu de réglementation, bien que nous vous conseillions de les faire prescrire par un médecin.

L’assurance santé locale

Comme toute assurance santé classique, le prix d’une assurance santé au Pérou varie fortement en fonction de la situation personnelle, de l’âge, de l’historique médical de chaque individu, ainsi que d’autres facteurs.

Selon le prix que vous paierez, vous n’accéderez pas aux mêmes centres médicaux. Les assureurs privés fonctionnent pas listes de professionnels de santé. Plus vous montez en gamme, plus la liste sera longue.

Avec une mutuelle française, vous allez voir le médecin ou à l’hôpital de votre choix et on dit jusqu’à combien vous êtes remboursé. Dans le système péruvien, on vous dit chez qui vous pouvez aller et quelle sera la part que vous paierez. Ce que l’on appelle le co-paiement (co-pago) et le taux de remboursement (cubertio al).

Choisir une assurance internationale

Généralement, l’assurance santé internationale est la plus adéquate au mode de vie des expatriés. Ce type d’assurance vous permettra, en cas de problème de santé, de vous faire soigner où vous voulez au Pérou et éventuellement dans un autre pays que le Pérou.

Si vous êtes un aventurier (multi expatrié), cette assurance continuera de vous suivre tout au long de vos périples dans d’autres pays. Alors qu’une assurance locale sera valable localement uniquement.

« Si vous êtes affilié à la Sécurité Sociale française, vous pourrez également opter pour la Caisse des Français à l’étranger + une assurance santé complémentaire (cf. https://www.international-sante.com/assurance-expatrie/dossiers/expatries-cfe/).»

Les assurances expatriés françaises sont plus chères que les assurances locales éco ou moyenne gamme mais plus économiques et plus complètes que les assurances locales haut de gamme.

 

Vos besoins personnels influeront sur le choix de votre assurance santé, la meilleure assurance pour vous ne le sera peut-être pas pour un autre expatrié. Alors, afin de choisir la meilleure assurance santé pour vous lancer dans cette belle aventure, nous vous conseillons de prendre en compte tous les critères qui vous semblent importants.

 

Alors, envie de nous rejoindre au Pérou ?