Le COVID-19 au Pérou : résumé de la situation

Actualisé le 27 Janvier 2020

Suite à une augmentation dans le recensement quotidien des cas covid-19, le gouvernement péruvien a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 28 Février 2021. De nouvelles mesures focalisées par région ont été mises en place.

Niveau d’alerte maximale : Ancash, Pasco, Huánuco, Junín, Huancavelica, Ica, Apurimac, Lima región, Lima metropolitana, Callao

  • Immobilisation sociale obligatoire
  • Fermeture des commerces non essentiels
  • Suspension des transports interrégionaux terrestres et aériens

Niveau d’alerte très haute : Tumbes, Amazonas, Cajamarca, Ayacucho, Cusco, Puno, Arequipa, Moquegua, Tacna

  • Couvre-feu de 20h à 04h
  • Capacité des transports interrégionaux terrestres limitée à 50%
  • Maintient des commerces non essentiels mais avec capacité limitée
  • Interdiction de circuler en véhicules privés les week-ends, seules les sorties piétonnes sont autorisées

Niveau d’alerte haute : Piura, Loreto, Lambayeque, La Libertad, San Martín, Ucuyali, Madre de Dios

  • Couvre feu de 21h à 4h
  • Maintient des commerces non essentiels mais avec capacité limitée
  • Pas de restriction au niveau des transports interrégionaux terrestres et aériens
  • Interdiction de circuler en véhicules privés les dimanches, seules les sorties piétonnes autorisées

Vols internationaux :

Afin de prévenir l’arrivée du nouveau variant du COVID-19 observé au Royaume Uni, le gouvernement péruvien a interdit l’entrée sur son territoire aux étrangers non résidants au Pérou en provenance du Brésil, d’Europe et d’Afrique du Sud, ou ayant effectué une escale dans une de ces régions. Cette interdiction est en vigueur jusqu’au 28 Février.

Un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h est demandé à tous les voyageurs afin de pouvoir entrer au Pérou. Les arrivants sur le territoire péruvien doivent respecter une mise en quatorzaine à leur entrée. Un second test moléculaire PCR doit être effectué au 6e jour de la quatorzaine; si le résultat est négatif, la quatorzaine obligatoire peut être écourtée.

Suivez la chronologie du COVID-19 au Pérou

  • 14 Janvier, mises en place de restrictions focalisées par région

Suite à une hausse observée depuis quelques jours dans le recensement quotidien des hospitalisations et contaminations covid-19, le gouvernement péruvien a annoncé la mise en place de nouvelles restrictions focalisées par région dont un couvre-feu et des immobilisations sociales les dimanches.

Le gouvernement péruvien a interdit l’entrée sur son territoire aux étrangers qui ne résident pas au Pérou, aux voyageurs en provenance d’Europe et d’Afrique du Sud, ou ayant été dans ces régions dans les 14 jours précédant leur arrivée. Les vols commerciaux en direct avec l’Europe sont temporairement suspendus. Les arrivants doivent respecter une mise en quatorzaine à leur entrée sur le territoire péruvien. Un second test moléculaire PCR doit être effectué au 6e jour de la quatorzaine. Si le résultat est négatif, la quatorzaine obligatoire peut être écourtée.

  • 21 Décembre, suspension temporaire des vols commerciaux avec l’Europe

Le  gouvernement péruvien a suspendu temporairement les vols commerciaux en direct avec l’Europe pour une durée de deux semaines, en prévention de l’arrivée du nouveau variant du COVID-19 découverte au Royaume Uni. Les étrangers non résidents au Pérou qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines ne pourront pas entrer sur le territoire péruvien. Les résidents péruviens qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines devront se soumettre à une quatorzaine.

  • 15 Décembre, reprise des vols commerciaux avec l’Europe

Le Pérou a autorisé la reprise des vols commerciaux en direct depuis l’Europe le 15 Décembre.

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-perou-autorise-mi-decembre-les-vols-en-provenance-d-europe-20201204

  • 15 Octobre, reprise du tourisme international

Après avoir reçu le label « Safe Travels » et allongé la liste des destinations ouvertes au Pérou, le ministre de la Culture, Alejandro Neyra, a autorisé la réouverture des sites touristiques et musées. La réouverture du Machu Picchu est prévue pour le 1er Novembre. Les sites ouverts doivent respecter une capacité d’accueil limité et des protocoles strictes pour les visites sont en place.

Source : https://elperuano.pe/noticia/105413-museos-y-sitios-arqueologicos-reabren-desde-hoy-sus-puertas-con-medidas-de-seguridad-y-salubridad

  • 05 Octobre, début de la quatrième phase de réactivation de l’économie

Dans le cadre de la phase 4 de la relance économique (Octobre 2020),  le pouvoir exécutif a approuvé le redémarrage des activités de transport de passagers par voie aérienne via des vols internationaux à partir du lundi 5 Octobre. Les premières destinations ouvertes au Pérou sont la Colombie, l’Equateur, le Panama, le Paraguay, l’Uruguay, la Bolivie et le Chili.

A l’exception des provinces Abancay, Huamanga, Huánuco, le dimanche n’est plus un jour de confinement. Il est autorisé de sortir de son domicile mais les déplacements dans un véhicule personnel sont interdits.  Reste en place, une immobilisation sociale obligatoire le soir de 23h à 04h sur l’ensemble du territoire.

  • 15 juillet, reprise du tourisme national

Les transports terrestres inter-provinciaux et nationaux ainsi que les vols domestiques reprennent officiellement leur activité à partir du 15 juillet, dans toutes les régions du Pérou, hormis celles qui sont encore en confinement c’est à dire Áncash, Arequipa, Huánuco, Ica, Junín, Madre de Dios et San Martín. Les restaurants ouvrent leurs portes à partir du 20 juillet, avec une capacité équivalente à 40% de leur capacité habituelle.

  • 28 juin, vers un déconfinement progressif

Après plus de 100 jours de confinement, le gouvernement péruvien a annoncé le 26 juin 2020, à travers un décret suprême publié au journal officiel, qu’à compter du 1er juillet 2020 débuterait une première phase de déconfinement, à l’exception de 7 régions où le taux de contagions continue d’augmenter: Ancash, Arequipa, Ica, Junín, Huanuco, Madre de Dios, San Martin. L’état d’urgence est maintenu jusqu’au 31 juillet 2020, ainsi que le couvre-feu tous les jours de 22h à 4h. Les enfants de moins de 14 ans ainsi que les personnes à risque doivent continuer de respecter le confinement.

Retrouvez toutes les informations de cette première phase de déconfinement: https://pe.ambafrance.org/Perou-COVID-19-Informations-aux-voyageurs

  • 12 juin, début de la seconde phase de réactivation de l’économie

Le gouvernement a approuvé, par un décret suprême, le début de la deuxième phase de réactivation économique, qui comprend notamment l’agriculture, le transport privé inter-provincial, les activités juridiques et comptables, ou les vétérinaires. La pratique des sports individuels avec port du masque est désormais autorisée.

Source: https://gestion.pe/economia/fase-2-de-reactivacion-economica-estos-son-las-actividades-con-luz-verde-para-iniciar-operaciones-noticia/

  • 4 mai, début de la réactivation économique du pays

Parallèlement au confinement, le gouvernement péruvien lance un processus de relance économique en quatre phases, dont la première débute le 4 mai 2020 avec notamment la reprise d’activités des secteurs de l’exploitation minière, de la pêche industrielle, de la construction, et de la livraison à domicile des restaurants.

  • 16 mars, début de l’état d’urgence au Pérou

Le président Martin Vizcarra a déclaré l’état d’urgence au Pérou. Il s’agit d’une mesure de précaution et de prévention prise au Pérou et dans de nombreux pays du monde pour contrôler la propagation du coronavirus (COVID-19).

Actualités des Vols et ouvertures des frontières péruviennes

Est-il possible de voyager au Pérou ?

Le gouvernement péruvien a interdit l’entrée sur son territoire aux étrangers non résidants au Pérou et en provenance d’Europe, du Brésil et d’Afrique du Sud, ou ayant été dans ces régions dans les 14 jours précédant leur arrivée. Cette interdiction est en vigueur jusqu’au 28 Février.

Les documents suivants sont nécessaires à l’entrée sur le territoire péruvien:

Tous les voyageurs, doivent respecter une quatorzaine obligatoire à leur arrivée au Pérou. Un second test moléculaire PCR doit être effectué au 6e jour de la quatorzaine. Si le résultat est négatif, la quatorzaine obligatoire peut être écourtée.

De nouvelles mesures focalisées par région ont été mises en place concernant les transports interrégionaux terrestres et aériens :

  • Niveau d’alerte maximale : suspension totale des transports interrégionaux terrestres et aériens
  • Niveau d’alerte très haute :  capacité des transports interrégionaux terrestres limitée à 50%
  • Niveau d’alerte haute : pas de restriction

Ouverture du tourisme au niveau national

Le ministre de la Culture, a autorisé la réouverture des sites archéologiques, sites touristiques, musées et galeries dans les régions suivantes : Piura, Loreto, Lambayeque, La Libertad, San Martín, Ucuyalí, Madre de Dios. Les sites doivent respecter une capacité d’accueil limitée et des protocoles stricts définis tels que la prise de température, le port du masque, la désinfection et la distanciation.

Le Pérou a reçu  le label « Safe Travels ». Ce label a été conçu par le World Travel & Tourism Council (WTTC) dans l’objectif de mettre en place une politique de santé générale spéciale pour l’industrie du tourisme. Les protocoles de bio sécurités, les normes d’hygiène et de santé ont été travaillés selon les directives de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ce label permet de restaurer la confiance des voyageurs et leur permettre de reconnaître les destinations qui ont adopté les protocoles mondiaux normalisés de santé et d’hygiène, afin d’y voyager sereinement et en toute sécurité. Le Pérou est ainsi devenu la troisième destination d’Amérique latine à recevoir le label « Safe Travels », après l’Équateur et le Brésil.

 

Est-ce possible de visiter le Machu Picchu?

La région de Cusco étant en alerte de niveau très haute, le Machu Picchu est temporairement fermé jusqu’au 28 Février 2021.

Le Machu Picchu avait communiqué sa réouverture au 1er Novembre 2020. La capacité d’accueil était limitée à 75 personnes par heure, soit un total de 675 personnes par jour, ce qui correspondait à 30% de sa capacité d’accueil en temps normal. L’autorité régionale de Cusco avait établi un protocole de sécurité, incluant la limitation de la capacité des visites mentionnées ci-dessus, la distanciation sociale obligatoire, l’utilisation de masques et l’organisation des visites à sens unique afin qu’ils n’y aient pas de croisement entre les visiteurs.

Sources : https://gestion.pe/peru/machu-picchu-abre-sus-puertas-al-turismo-desde-el-1-noviembre-con-protocolos-de-bioseguridad-noticia/

Sécurité et protocoles

Chez Terra Peru, et main dans la main avec tous nos partenaires, nous nous organisons actuellement pour implémenter les protocoles de sécurité définis par le gouvernement péruvien afin de recevoir tous nos prochains voyageurs dans des conditions optimales de sécurité : ceux-ci comprennent notamment le respect du mètre de distanciation, la prise de température régulière, la désinfection régulière de nos véhicules et des infrastructures (hôtels et restaurants), le lavage de mains régulier de nos voyageurs et de nos équipes sur le terrain, le port du masque, ainsi que la réduction de la capacité des transports (utilisation de 50% de la capacité des véhicules), des restaurants (utilisation de 40% de la capacité des établissements) et des sites touristiques (mise en place de visites à sens unique avec itinéraire et réduction de la capacité des sites). Il est également prévu que les visites soient organisées par un guide pour un maximum de 7 voyageurs, selon les normes légales.

Liens utiles

Site officiel de l’OMS : https://www.who.int/fr

Plateforme digitale dédiée au COVID-19 par le gouvernement péruvien : https://www.gob.pe/coronavirus

Ambassade de France à Lima :https://pe.ambafrance.org/Perou-COVID-19-Informations-aux-voyageurs

Ambassade du Canada : https://voyage.gc.ca/destinations/perou

Ambassade de la Belgique : https://peru.diplomatie.belgium.be/fr

Ambassade de la Suisse : https://www.eda.admin.ch/countries/peru/fr/home/representations/ambassade.html