Le COVID-19 au Pérou : résumé de la situation

Le Pérou est en confinement depuis le 16 mars 2020. Le président péruvien Martín Vizcarra a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 31 juillet 2020, et annoncé une première phase de déconfinement à partir du 1er juillet 2020 sur l’ensemble du territoire, à l’exception de 7 régions : Ancash, Arequipa, Ica, Junín, Huanuco, Madre de Dios, San Martin.

Depuis le 4 mai, le gouvernement péruvien a entamé un processus de relance économique en 4 phases qui devrait prendre fin en août, selon l’évolution du virus sur le territoire péruvien.

Suivez l’actualité du COVID-19 au Pérou

  • 28 juin, vers un déconfinement progressif

Après plus de 100 jours de confinement, le gouvernement péruvien a annoncé le 26 juin 2020, à travers un décret suprême publié au journal officiel, qu’à compter du 1er juillet 2020 débuterait une première phase de déconfinement, à l’exception de 7 régions où le taux de contagions continue d’augmenter: Ancash, Arequipa, Ica, Junín, Huanuco, Madre de Dios, San Martin. L’état d’urgence est maintenu jusqu’au 31 juillet 2020, ainsi que le couvre-feu tous les jours de 22h à 4h. Les enfants de moins de 14 ans ainsi que les personnes à risque doivent continuer de respecter le confinement.

Retrouvez toutes les informations de cette première phase de déconfinement: https://pe.ambafrance.org/Perou-COVID-19-Informations-aux-voyageurs

  • 12 juin, début de la seconde phase de réactivation de l’économie

Le gouvernement a approuvé, par un décret suprême, le début de la deuxième phase de réactivation économique, qui comprend notamment l’agriculture, le transport privé inter-provincial, les activités juridiques et comptables, ou les vétérinaires. La pratique des sports individuels avec port du masque est désormais autorisée.

Source: https://gestion.pe/economia/fase-2-de-reactivacion-economica-estos-son-las-actividades-con-luz-verde-para-iniciar-operaciones-noticia/

  • 4 mai, début de la réactivation économique du pays

Parallèlement au confinement, le gouvernement péruvien lance un processus de relance économique en quatre phases, dont la première débute le 4 mai 2020 avec notamment la reprise d’activités des secteurs de l’exploitation minière, de la pêche industrielle, de la construction, et de la livraison à domicile des restaurants.

  • 16 mars, début de l’état d’urgence au Pérou

Le président Martin Vizcarra a déclaré l’état d’urgence au Pérou. Il s’agit d’une mesure de précaution et de prévention prise au Pérou et dans de nombreux pays du monde pour contrôler la propagation du coronavirus (COVID-19).

 

 

Actualités des Vols et ouvertures des frontières péruviennes

Est-il possible de voyager au Pérou ?

Les frontières du Pérou sont actuellement fermées. Nous n’avons pas encore d’informations précises sur les dates de réouverture des frontières et de reprise des vols internationaux, ni sur leurs modalités de reprise, mais le ministère des transports et des communications, Carlos Lozada, a évoqué que ce serait a priori prévu entre les mois d’août et octobre, selon l’évolution du virus sur le territoire péruvien.

Les vols domestiques et les transports terrestres inter-provinciaux reprennent à partir du 1er juillet 2020, avec l’implémentation de protocoles de biosécurité, hors régions encore en confinement (Ancash, Arequipa, Ica, Junín, Huanuco, Madre de Dios, San Martin).

Ouverture du tourisme au niveau national

Le ministère du Commerce extérieur et du tourisme (Mincetur) a approuvé la publication du décret législatif n° 1507, par lequel le gouvernement autorise le libre accès des fonctionnaires, des enfants, des adolescents et des personnes âgées aux sites archéologiques, aux musées, aux sites historiques et aux zones naturelles du pays.

Le règlement prévoit que ce groupe de personnes peut visiter, du 1er juillet au 31 décembre 2020, un total de 55 sites culturels et 22 zones naturelles protégées, y compris le site archéologique de Machu Picchu et le réseau des Chemins de l’Inca.

Le Machu Picchu est-il fermé à cause du Coronavirus ?

Actuellement, oui. Sa réouverture, prévue courant juillet, permettra d’accueillir au total 75 personnes par heure, soit 675 personnes par jour. Ce nombre inclut les guides et le grand public.

L’autorité régionale de Cusco a établi un protocole de sécurité, incluant les visites limitées mentionnées ci-dessus, ainsi que la distanciation sociale obligatoire, l’utilisation de masques et les visites à sens unique afin qu’il n’y ait pas de croisement de touristes.

Il y aura également un système de feux de signalisation afin de que les groupes ne se mélangent pas. Toutes ces mesures seront strictement et rigoureusement appliquées par les guides touristiques.

 

Sources :

https://www.gob.pe/institucion/mincetur/noticias/152662-gobierno-impulsara-reactivacion-del-turismo-interno-con-publicacion-del-dl-1507

https://elcomercio.pe/respuestas/desde-cuando-se-podra-ingresar-gratis-a-machu-picchu-ciudadela-inca-coronavirus-cusco-machu-picchu-covid-19-turismo-peru-gratis-viajes-pandemia-estado-de-emergencia-revtli-noticia/

Sécurité et protocoles

Chez Terra Peru, et main dans la main avec tous nos partenaires, nous nous organisons actuellement pour implémenter les protocoles de sécurité définis par le gouvernement péruvien afin de recevoir tous nos prochains voyageurs dans des conditions optimales de sécurité : ceux-ci comprendront notamment le respect du mètre de distanciation, la prise de température régulière, la désinfection régulière de nos véhicules et des infrastructures (hôtels et restaurants), le lavage de mains régulier de nos voyageurs et de nos équipes sur le terrain, ainsi que le port du masque.

Liens utiles