Classé parmi les 7 nouvelles merveilles du monde, le Machu Picchu, célèbre cité des Incas attire chaque année de nombreux voyageurs au Pérou. Voici les informations utiles pour rendre cette expérience unique !

En bref

Du Quechua machu : vieille, et pikchu : montagne, cette « vieille montagne » a été re-découverte en 1911 par l’anthropologue américain Hiram Bingham. Oubliée durant des siècles après l’effondrement de l’empire inca, cette citadelle inca est considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca durant le règne de Pachacutec (XVe siècle).

Altitude : 2 430 m

Climat : chaud et humide, très favorable de mi-mars à mi-novembre avec des températures avoisinant les 20°-25° dans la journée (mais la visite du site est possible durant toute l’année).

Horaires : de 06h à 17h (1e entrée sur le site à 6h, dernière à 14h).

Montaña ou Huayna Picchu ? Choisir son ascension  

Le site archéologique du Machu Picchu est entouré de deux montagnes : la Huayna Picchu et la Montana Machu Picchu.

En plus de la visite de la citadelle, les randonneurs aguerris peuvent choisir au moment de la réservation de l’entrée, l’ajout d’une des deux ascensions, offrant une vue différente sur le site (réservation recommandée plusieurs mois à l’avance).

 Montaña Machu Picchu :

Deux horaires possibles : 7h-8h ou 9h-10h (400 places disponibles par tranche horaire).

L’ascension dure +/- 3h30 aller-retour, elle est accessible pour des randonneurs modérés.

Cette montagne de 3 082 m se situe en face de la Huayna Picchu. Elle permet de profiter d’une vue panoramique sur tout le site du Machu Picchu à l’inverse de la Huayna qui propose elle une vue plongeante.

Huayna Picchu :

Deux horaires possibles : 7h00-8h00 ou 10h00-11h00 (200 places disponibles par tranche horaire).

L’ascension dure +/- 3h aller-retour.

Malgré une altitude moindre (2 693 m), l’ascension du Huayna Picchu est la plus fastidieuse en raison des nombreux escaliers et de son chemin escarpé. Elle est aussi abrupte, nous la déconseillons donc aux personnes souffrant de vertige.

Comment se rendre au Machu Picchu ? 

Le Machu Picchu se trouve dans la cordillère des Andes, à une centaine de km de Cusco.

Pour pouvoir le visiter, il vous faudra d’abord transiter par Cusco. Cette ville de montagne à taille humaine, pleine de charme, se visite facilement et permet de découvrir de nombreux sites archéologiques.

Plusieurs options s’offrent à vous pour rejoindre la cité des Incas :

  • Accès en train 

Depuis Cusco, vous vous rendrez par la route à Ollantaytambo où se situe la gare (2h-2h30).

Nous vous conseillons de profiter de ce trajet pour visiter la Vallée Sacrée et découvrir ses nombreux sites comme le marché artisanal de Pisac, les terrasses agricoles de Moray, les salines de Maras …

A Ollantaytambo, vous prendrez le train en direction du village de Aguas Calientes qui se trouve au pied du Machu Picchu (temps de trajet 1h30 – possibilité d’opter pour le Vistadome qui permet une vue panoramique sur la Vallée).

Les bagages sont limités à 8kg/pers, en cas de dépassement de poids vous devrez payer 2 US$ par kilo supplémentaire. Les bagages à mains sont limités à 5kg par personne.

Depuis Aguas Calientes : Ce village est accessible en train et permet un accès presque unique à la citadelle.

Nous recommandons la montée en navette (environ 30 minutes) plutôt que la montée à pied (1h30 de marche avec dénivelé qui n’offre pas particulièrement de panorama).
Pour information, la première navette pour monter au site est à 05h30 et la dernière à 15h30. Pour redescendre du site, la dernière navette est à 16h45.

  • Accès par des treks

Pour les plus aventuriers, plusieurs treks permettent de rejoindre le Machu Picchu par des chemins alternatifs proposant paysages à couper le souffle et sites marqués par l’héritage inca.

 

Chemin de l’Inca (Inca Trail)

Ce trek unique et très prisé permettant d’entrer sur le site du Machu Picchu par la Porte du Soleil se décline sous 2 formats : soit en 2 jours avec une nuit à Aguas Calientes, soit en 4 jours avec nuits en campement.

Ce trek est soumis à des quotas, il faut donc s’y prendre longtemps à l’avance pour s’assurer d’obtenir un ticket d’entrée.

Chemin de l’Inca en 2 jours

Vous vous rendrez en véhicule à la gare d’Ollantaytambo pour prendre le train direction Aguas Calientes. Au km 104, vous descendrez du train pour poursuivre la découverte de la Vallée Sacrée en randonnant pendant +/- 6 heures (12 km). Vous pourrez alors profiter du paysage verdoyant et découvrir des sites incas. Vous arriverez sur le site du Machu Picchu par la porte du Soleil. Puis vous redescendrez à Aguas Calientes en fin de journée pour y dormir. Le lendemain sera consacré à la visite du site avec retour sur Cusco en fin de journée.

Chemin de l’Inca en 4 jours

Vous partirez de Cusco par la route pour vous rendre au km 82 où commencera l’aventure. Vous partirez à la rencontre de la Vallée Sacrée avec pour objectif le Machu Picchu ! Durant 4 jours, vous profiterez de paysages merveilleux et découvrirez de nombreux sites incas pour nieux connaître l’histoire incroyable de cette civilisation. Les 3 nuits se feront en campement et il faudra prévoir +/-6-8 h de marche par jour. Et l’apothéose du dernier jour : l’arrivée au petit matin sur le site du Machu Picchu.

Le Trek du Salkantay et celui du Lares sont de belles routes alternatives à prévoir sur 4/5 jours.

Nouvelle réglementation :


Le Ministère de la Culture veille à la conservation du site :

-Depuis le 01 juillet 2017, l’entrée sur le site se fait obligatoirement avec la présence d’un guide certifié.

-Depuis janvier 2019, les billets donnent accès au site pour une durée de 3 heures et sont non modifiables sur place. Dans le choix d’un billet avec ascension, la permanence sur le site peut durer 6h

-Depuis juin 2019, afin de préserver les différents sites d’intérêt du Machu Picchu et éviter leur dégradation les sites suivants ne seront plus accessibles qu’aux horaires suivants :
– El Templo de Intihuatana: de 7:00 à 10:00
– El templo del Sol: de 10:00 à 13:00
– El templo del Cóndor: de 13:00 à 16:00
Votre guide organisera le parcours de la visite pour qu’elle soit réalisée dans les meilleures conditions.

-Appareils photos : tout appareil photographique ou caméra pouvant être considéré par les services d’ordres comme d’usage professionnel sera interdit sur le site de Machu Picchu ou sujet à paiement d’un droit d’entrée d’environ 300usd (à régler directement par le client sur place).

Il est difficile d’en savoir plus, ni même d’obtenir des précisions, quant aux critères sur lesquels se base l’Institut National de la Culture pour juger s’il s’agit d’un appareil professionnel ou de tourisme mais sachez que les appareils équipés d’un trépied sont interdits et il semblerait que cela dépende également de la taille des téléobjectifs.

-Équipement de randonnée : Les pointes des bâtons de marches ne sont pas autorisés sur le site archéologique du Machu Picchu.

-Par soucis de protection du site et de l’environnement les bouteilles en plastiques sont désormais formellement interdites sur le site. Il faut prévoir une gourde réutilisable.