LE PÉROU
TAILLÉ SUR MESURE
EN

Accueil > Informations - histoire

Histoire : Les grandes dynasties des Andes

Ce voyage nous entraîne à travers les siècles. Il commence il y a 3500 ans dans le temple de Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques : les missionnaires jésuites qui allaient les unifier dans les fameuses "reduciones" de l'Oriente.

Ce circuit inédit retrace le parcours turbulent du Nouveau Monde. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques.

L‘immigration européenne

Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques : les missionnaires jésuites qui allaient les unifier dans les fameuses "reduciones" de l'Oriente.

Ce circuit inédit retrace le parcours turbulent du Nouveau Monde. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques. Après le déjeuner, nous reprenons la route vers le village de Concepción, distant de 70 km à l’Est (1h / 1h30 - asphaltage en cours 2003 / 2004). En route, visite du site des « piedras de Paquió », complexe d’énormes roches dont certaines sont en équilibre. Fin de journée libre. Déjeuner et dîner libres. Gran Hotel de Concepción

Ce voyage nous entraîne à travers les siècles. Il commence il y a 3500 ans dans le temple de Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques : les missionnaires jésuites qui allaient les unifier dans les fameuses "reduciones" de l'Oriente. Ce voyage nous entraîne à travers les siècles. Il commence il y a 3500 ans dans le temple de Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques : les missionnaires jésuites qui allaient les unifier dans les fameuses "reduciones" de l'Oriente.

Ce circuit inédit retrace le parcours turbulent du Nouveau Monde. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques.

Ce voyage nous entraîne à travers les siècles. Il commence il y a 3500 ans dans le temple de Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne. Bien des siècles plus tard émergera un nouvel empire, celui de la civilisation Inca, qui devait être anéanti lui même par les "conquistadores" espagnols. Alors que les Quechuas servaient de main d'ouvre dans les mines d'argent de Potosí, les indiens des basses terres côtoyaient quant à eux à d'autres conquérants, plus pacifiques : les missionnaires jésuites qui allaient les unifier dans les fameuses "reduciones" de l'Oriente. Ce voyage nous entraîne à travers les siècles. Il commence il y a 3500 ans dans le temple de Kalassassay a, dernier vestige de la civilisation Tiwanaku, l'une des plus brillantes de l'époque précolombienne.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

X.