LE PÉROU
TAILLÉ SUR MESURE
EN

Accueil > Région amazonie > Puerto maldonado

Puerto Maldonado, Manu et Tambopata

Perroquet au PérouLe Pérou n’est pas seulement un pays andin. En effet, au plus profond de son territoire se trouve quelques unes des plus belles zones naturelles du pays. Sa forêt tropicale recouvre pratiquement la moitié de son territoire. Ce monde complètement fabuleux de l’Amazonie, nous vous proposons de le découvrir en vous guidant en toute sécurité aux confins de sa faune et de sa flore. Les excursions que nous proposons ont pour but de vous faire appréhender ce milieu hors du commun en ayant toujours à l’esprit que cet écosystème est fragile.

Exubérant, aux forêts infinies et aux rivières sinueuses qui coulent vers l’océan, Madre de Dios est un département débordant de vie dans tous les recoins. Les activités aux alentours sont multiples : safari photo, balades en forêt amazonienne, pêche au piranha...Un voyage au cœur de la nature. La ville a été, à différentes époques, un important centre d’exploitation de caoutchouc, de bois, d’or et de pétrole. Actuellement deux des principales activités économiques du département sont l’écotourisme et la cueillette des châtaignes.

Puerto Maldonado, la capitale, est le passage obligé pour se rendre à quelques-uns des parcs nationaux et réserves de la région.

Intérêts touristiques

Réserve de tambopataLago Sandoval. Il fait environ 3 km de long, 1 km de large et sa profondeur est d’entre 0,5 cm et 3 mètres. La température moyenne de ses eaux est de 26ºC et elles sont d’une grande richesse ichtyologique. Il est entouré par de vastes aguajales, des zones marécageuses où pousse un palmier autochtone appelé aguaje, (Buriti ou palmier bâche) parmi d’autres espèces exotiques. Dans la flore environnante, on peut observer des orchidées, des platanillos (pico de loro : cassier ou canéfier), des ungurahuis, des lupunas, des caobas (Acajou d’Amérique) et des palmiers mauritias atteignant 30 mètres de hauteur. Une grande variété d’oiseaux vit dans cet habitat, comme les cormorans, les toucans, des aras, des perroquets, descamungos et des aigrettes, sans oublier une espèce colorée de poule sauvage appelée « hoacín » ou « shansho » dont la tête arbore une houppette de plumes. Avec un peu de chance on peut observer aussi des tapirs, des tortues et des loutres d’Amérique, ou "lobos de río", ainsi que diverses espèces de caïmans, dont le caïman noir.

La Réserve Nationale de Tambopata. La réserve est située entre les vallées du río Tambopata et du río Heath. Sa superficie de 274 690 ha, possède une biodiversité très riche. On y relève 632 espèces d’oiseaux, 1 200 espèces de papillons et 169 espèces de mammifères, 205 espèces de poissons, 103 espèces d’amphibiens et 67 espèces de reptiles. Elle réunit la flore typique des régions tropicales. Pour y entrer, il faut une autorisation préalable de l’INRENA.

Collpa de Guacamayos.Située dans la réserve nationale de Tambopata. Ce lieu est la scène d’un spectacle émouvant, quand tous les matins, un grand nombre de guacamayos (aras), de perroquets et de perruches se rassemblent et virevoltent autour du plus grand collpa de la planète, avant d’entreprendre la cérémonie du « Colpeo », qui consiste a ingérer l’argile qui se trouve dans le ravin.

Le Parc National de Manu. situé dans les départements de Cuzco et de Madre de Dios. Il abrite plus de 800 espèces d’oiseaux, 200 espèces de mammifères, et des arbres gigantesques ; il est aussi le foyer de communautés natives. C’est dans ce Parc que l’on conserve le record du recensement plus grand nombre d’oiseaux en un seul jour et au même endroit, avec 324 espèces.


Agrandir le plan


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

X.