Souvent boudée des amateurs de grands espaces, Lima jouit d’une nouvelle notoriété liée à l’effervescence de la gastronomie péruvienne et à l’évolution du tourisme au Pérou.

Comme pour beaucoup de capitales sud-américaines, le premier contact à la sortie de l’aéroport peut paraitre déroutant, mais rapidement les richesses de la ville de Lima vous transportent vers de nouveaux horizons.

Des quartiers modernes de Miraflores et San Isidro, aux fresques de Street Art du quartier bohème de Barranco, en passant par les demeures coloniales du centre, découvrez les multiples facettes de cette ville en mouvement.

 

Intérêts Touristiques

 

Découvertes gastronomiques à Lima

La cuisine péruvienne est représentative de la diversité du pays, et elle reçoit chaque année de nouvelles distinctions internationales.

Commencez par un cours de cuisine pour apprendre les secrets du ceviche et du Pisco Sour ou préférez notre tour gastronomique dans le quartier coloré de Barranco !

Si vous avez toujours rêvé de tester une grande table gastronomique réservez à l’avance chez Central, Maïdo, ou Astrid et Gaston.

Surf, parapente et vélo à Lima

Envolez-vous, prenez le large où flânez en pédalant dans les rues de Lima. Tant de façons de découvrir la ville sous un autre angle.

Pour le parapente direction le Malecon de Miraflores, départ du haut de la falaise.
Les surfeurs se rejoindrons sur la plage de Waikiki, où débutants comme confirmés se mettent à l’eau. En vélo, suivez le guide au détours des ruelles et le long du front de mer.

 

Le Monumental Callao et la Punta

Situé à l’extrême pointe de Lima, le port du Callao est le plus important du Pérou.

Très longtemps étiqueté comme quartier populaire, il voit aujourd’hui naître des espaces dédiés à la diffusion et décentralisation de l’art urbain et contemporain comme le Monumental Callao.

Les liméniens se rendent les week-ends d’été à la Punta pour déguster de bons ceviche en écoutant la salsa du Callao et pour visiter la Forteresse San Felipe.

Street art et sérigraphie à Barranco

Quartier des artistes, Barranco a vu se succéder chanteurs, créateurs plastiques et poètes.

Ses rues font partie des plus colorées de Lima : des maisons coloniales se succèdent derrière les fresques de street-art et les galeries de designers.

Plaza Mayor de Lima

Elle fut le centre de l’ancienne ville coloniale. Dans son périmètre, se trouvent la Cathédrale de Lima, le Palais du Gouvernement où vous pouvez assister tous les jours à la relève de la garde, et la Municipalité Provinciale de Lima.

Baladez-vous dans les rues colorées autour de la place pour découvrir les curiosités d’un quartier figé dans le temps.

Centre historique : Eglises et Couvents

Le centre historique de Lima présente plusieurs ensembles architecturaux du XVIe et XVIIe siècle. Parmi eux, le Couvent de Santo Domingo, décoré de mosaïque sévillans et de sculptures baroques. Le cloître de San Francisco héberge le Musée d’Art Virreinal. On peut visiter les catacombes qui servirent de cimetière à l’époque de la Colonie.

Lima, une touche d’histoire

Quelle raison a poussé Pizzaro à implanter ici la capitale de son vice-royaume, en 1535 ? Au bord du Rio Rimac, le conquistador s’ouvrait une voie vers l’océan et l’Espagne ainsi qu’une voie vers l’intérieur du pays et l’exploitation de ses richesses.

Lima la grise devint ainsi rapidement la cité importante du nouveau monde : furent implantés la première université du continent, la première imprimerie, le siège de l’Inquisition… Il reste pourtant peu de palais du début de l’ère coloniale car Lima a été presque entièrement rasée en 1746 par un violent tremblement de terre.

Au bord du Pacifique

Les quartiers en vogue de Miraflores et de Barranco jouissent d’un long Malecon (front de mer) verdoyant, permettant de profiter des somptueux couchers de soleil en été. En effet, Lima est juchée sur une falaise et le panorama sur la ville d’en haut est splendide. On peut observer toute la ville, jusqu’à la Punta proche du port du Callao, ainsi que les nombreux spots de surf de la Costa Verde.

Se perdre dans les rues alentour est un régal et l’envie de découvrir Lima nous emporte.

Dans le centre historique, le jaune ocre laisse place à des roses, des bleus de façades toujours ornées de magnifiques balcons extérieurs. Sur les trottoirs, de petits marchands ont installé leurs étals. En flânant, une nouvelle place s’ouvre dans un vol de pigeons : l’église et le Couvent San Francisco, rares rescapés du tremblement de terre. À l’intérieur, la frénésie de la ville laisse place à un silence empreint de magnificence : débauche de chapelles ornées de statues de bois polychrome, profusion d’argent, de pierres précieuses, de tableaux, de faïence sévillane… mais aussi des catacombes où les crânes et ossements disposés en cercles concentriques sont d’un effet saisissant.