Dans l’Amazonas, les microclimats extrêmes et très humides favorisent l’épanouissement d’une flore exubérante et d’une faune unique, dont l’ours andin et le coq-de-roche, l’oiseau national du Pérou.

Chachapoyas, sa capitale à 2334m d’altitude, tient son nom du peuple de guerriers résistants conquis par les incas puis par les espagnols. La culture Chachapoyas a dû composer avec une nature forte et impressionnante et laisse derrière elle de mystérieux vestiges.

Parmi eux la citadelle de Kuélap, les sarcophages de Karajia, le site de Revash et les vestiges recensés au sein du musée Leymebamba.

 

Intérêts touristiques

 

La forteresse de Kuélap

Perchée à 3200m elle est la plus impressionnante preuve de l’organisation politique et culturelle de la civilisation Chachapoyas. Peu connue du grand public, la forteresse de pierre construite il y a 2000 ans par ce peuple, hisse des murs pouvant atteindre les 20m et nous offre la beauté architecturale de ses maisons circulaires ornées de frises.

La chute de Gocta

Gocta, haute de 771m de haut, est constituée de deux chutes d’eau. Récemment rendue publique (2006), elle est désormais accessible par un sentier de randonnée.
Aux alentours vivent toucans, singes, pumas et le magnifique coq-de-roche. De vastes grottes du même nom que l’oiseau abritent des tombes pré-incas aux formations naturelles capricieuses.

Les sarcophages de Karajia

Enclavées sur le haut d’un précipice, ces tombes pré-incas datant de 1000 ans, mesurent 2 mètres et sont moulées en terre crue et ornées de motifs géométriques.

Il est possible de les visiter depuis Chachapoyas.

L’ensemble archéologique de Revash

Intéressantes constructions de maisons funéraires sur les flancs d’un rocher escarpé et abrupt. On peut notamment y voir des peintures d’animaux de couleurs rouge et ocre.

Le musée du site de Leymebamba

La ville de Leymebamba située à 93 km au sud de Chachapoyas (3 heures 30 minutes en voiture), dispose d’un musée moderne où sont exposés les momies et les objets trouvés dans le Lac des Condors, ainsi que des textiles, des céramiques et des armes.

La Plaza de Armas de la ville de Chachapoyas

Avec ses rues étroites et sa très grande Place d’Armes, la ville de Chachapoyas, témoigne de son passé colonial.

Elle est entourée de belles demeures coloniales aux balcons traditionnels. Dans beaucoup de cas, ces demeures sont devenues des hôtels, des restaurants et des établissements commerciaux.